La RSE durant la pandémie de coronavirus

By avril 3, 2020Sponsoring

Au cours des dernières semaines, nous avons vu le monde changer avec les impacts du coronavirus. Le principal, est évidemment lié à la santé : des milliers de personnes ont été infectées et hospitalisées. Dans ce contexte, la routine des individus, des familles, des communautés et des organisations – tant publiques que privées – a énormément changé. La pandémie oblige les entreprises à montré leur engagement envers la société, en plus des actionnaires. Dans cette nouvelle réalité, le rôle des professionnels de la RSE est plus important que jamais.

La recommandation d’éviter les foules et de réduire les risques de contagion a conduit de nombreuses entreprises à pratiquer le télétravail. Tout cela n’est possible que grâce à l’évolution de la technologie. Aujourd’hui, il est possible de transmettre et de recevoir des données rapidement et en toute sécurité, et cette dynamique est la clé de tout. Internet est un formidable agent technologique qui permet à l’information de voyager et d’être échangée en temps réel, permettant ainsi l’existence de nouveaux modèles d’entreprise.

Bien que de plus en plus de personnes se soient familiarisées avec le travail à domicile au cours des dernières années, c’est à coup sûr la première fois qu’une grande partie des professionnels du secteur de la RSE le font. Voici donc quelques conseils sur la manière d’aborder le télétravail en tant que professionnel de la RSE.

  1. Soyez patient.

Tout processus de changement au travail exige du temps pour s’adapter et comporte des défis inattendus. Vous devrez peut-être revoir certaines stratégies et créer de nouveaux process. Certaines personnes peuvent très bien s’adapter au mode de travail numérique, mais d’autres peuvent avoir des difficultés au début. Il est essentiel d’être patient et de comprendre que chacun a une courbe d’apprentissage différente.

  1. Utilisez de nouveaux outils.

De nombreux professionnels utilisent des outils tels qu’Excel depuis des années, mais des moments comme celui-ci prouvent qu’un fonctionnement aussi ancien peut se rompre lorsqu’on collabore avec des collègues qu’on ne peut plus rencontrer en face à face tous les jours. Notre conseil est d’utiliser une combinaison d’outils disponibles pour vous aider dans votre processus. Alignez avec votre équipe la meilleure stratégie de communication et pensez à des canaux qui répondent à tous les besoins du travail. Beaucoup utilisent Skype, Slack, Zoom, Google Hangouts ou même WhatsApp pour rester en contact. Certains autres outils, comme Optimy, peuvent également vous aider à gérer virtuellement les demandes et les projets de parrainage ou de subvention. Cet outil est un grand allié pour centraliser la documentation et suivre numériquement les projets. Cette technologie réduit votre charge de travail administratif, ce qui peut augmenter la productivité, surtout lorsque vous travaillez à domicile.

  1. Profitez de ce moment pour développer votre connaissance de soi.

Le travail à domicile vous permet de choisir le meilleur moment pour effectuer vos tâches. Certaines personnes sont plus productives le matin et lorsqu’elles interagissent avec leurs collègues. D’autres préfèrent accomplir des tâches l’après-midi, en écoutant de la musique et sans parler à personne. La flexibilité du bureau à domicile permet à chaque professionnel de comprendre à quoi ressemble son travail idéal.

  1. Repensez vos stratégies de RSE et adaptez votre message.

De nombreux événements ont été annulés ces derniers jours. Mais même en période d’anxiété et d’incertitude, il est essentiel de communiquer avec vos parties prenantes et de maintenir le plus grand nombre possible de projets en cours. C’est un moment où de nombreuses personnes et entreprises comprennent enfin l’importance de collaborer et d’aider les autres. Vous pouvez profiter de cette occasion pour réajuster votre stratégie de communication afin de toucher davantage de personnes. Ce n’est pas parce que les gens ne peuvent pas se rencontrer qu’ils vont cesser de s’engager et que les événements vont être annulés. Vous pouvez organiser des événements RSE en ligne et expliquer à votre communauté les mesures prises par votre entreprise pour lutter contre la crise du coronavirus.

  1. Il reste une place pour le bénévolat.

Aujourd’hui, de nombreuses ONG reçoivent l’aide de nombreuses personnes qui travaillent dans le confort de leur propre canapé. Les Nations Unies et la Croix-Rouge ne sont que quelques-unes des organisations à but non lucratif qui proposent des postes de volontariat en ligne. Et on pourrait dire que la tendance du volontariat en ligne est peut-être là pour durer. De nombreux professionnels ayant un emploi du temps chargé pourraient préférer le volontariat en ligne, même lorsqu’ils sont autorisés à sortir.

Du travail à domicile à la création d’une nouvelle stratégie de RSE, l’adaptabilité est essentielle. Et lorsqu’il s’agit de projets de RSE, il existe encore de nombreuses options. De nombreuses personnes se sont organisées pour aider les autres, et les entreprises peuvent et doivent faire de même. Les personnes qui se sentent en bonne santé peuvent par exemple donner du sang, et de nombreuses organisations caritatives acceptent des dons de nourriture pour les enfants. Nous n’avons jamais eu autant besoin des dons des entreprises, c’est donc le moment de faire preuve de créativité et de continuer à donner à la société.

Faciliter la gestion de projets impactant depuis 2011.
Optimy est le logiciel le plus orienté clients pour la gestion des projets de mécénat et de sponsoring.
Collectez les demandes, sélectionnez-les et gérez tous vos projets dans un outil unique et centralisé.

COMMENCER