Le guide pratique du mécénat culturel est arrivé au Luxembourg

By septembre 23, 2014Mécénat et philanthropie

Le Fonds culturel national du Luxembourg vient de sortir le guide pratique du mécénat culturel comme nous l’annonce France Clarinval dans son article du 19 septembre dernier paru sur le site paperjam.lu. Ce petit guide de 12 pages, destiné aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers, présente les différentes façons de participer à la création et à la culture en utilisant les techniques du mécénat.

Cette initiative est venue d’un besoin de subventions de la part des acteurs de la scène artistique. En effet, une enquête de 2009 menée par le Centre for European Policy Studies (CEPS), un think tank basé à Bruxelles, a montré que sur les 8 491 associations qui existent au Luxembourg, seulement 22% vont à la culture. Par ailleurs, bien que 58 % des Luxembourgeois disent faire des dons à des associations, seuls 6% de ceux-ci sont pour des organismes culturels.

La plupart du temps, les dons sont d’abord transférés à l’Œuvre nationale de secours Grande-Duchesse Charlotte puisque cette association tout comme le Fonds culturel national du Luxembourg ont la possibilité de les reverser aussi bien en nature qu’en espèces dans des projets précis selon le désir du donateur, tout cela sans être taxé comme le seraient des actions de sponsoring.

Le guide pratique du mécénat culturel au Luxembourg présente les avantages du mécénat à la fois pour l’image d’une entreprise ou au niveau de la défiscalisation. Il commence avec un édito signé Jo Kox, le président du Fonds culturel national qui rappelle le besoin de subventions des créateurs et des artistes et qui présente le Fonds comme le « lien majeur entre le monde culturel et celui de l’entreprise en accompagnant aussi bien l’artiste dans sa démarche créative que l’entrepreneur dans sa volonté de contribution à la collectivité ». Le corps du guide est ensuite divisé en cinq grandes parties, dans lesquelles sont abordés les différents types de mécénat, les avantages fiscaux liés au mécénat, les programmes de bourses et enfin le fonctionnement des dons en espèces et en nature.
Les différents mécénats comprennent notamment le mécénat financier qui désigne essentiellement des dons d’argent, le mécénat en nature où des biens ou des immobilisations sont donnés, le mécénat technologique avec lequel les technologies d’une entreprises peuvent être mises à disposition, ou encore le mécénat de compétence qui repose sur la participation d’une personne (employée dans le cas d’une entreprise) à un projet défini.

Au final, le guide pratique du mécénat culturel met les outils d’information nécessaires à toute entreprise ou particulier qui souhaite apporter sa contribution au monde de l’art.

Pour plus d’info :
http://paperjam.lu/news/faciliter-le-mecenat-culturel
http://www.focuna.lu/_dbfiles/lacentrale_files/200/208/FOCUNA_GUIDE_MECENAT_WEB_SINGLE.pdf

Sur le même sujet :
Lorsque les particuliers deviennent mécènes de projets culturels
Impact et évolutions du mécénat en France
Culture : de nouveaux moyens pour développer le mécénat culturel
La montée en puissance du mécénat populaire

Faciliter la gestion de projets impactant depuis 2011.
Optimy est le logiciel le plus orienté clients pour la gestion des projets de mécénat et de sponsoring.
Collectez les demandes, sélectionnez-les et gérez tous vos projets dans un outil unique et centralisé.

COMMENCER