Le mécénat de compétences aujourd’hui en France

By octobre 2, 2014Mécénat et philanthropie

Le mécénat de compétences est une technique encore peu utilisée par les entreprises mais qui a d’ores et déjà fait ses preuves pour certaines d’entre elles. Dans son article du 26 septembre 2014 publié sur le site des Echos judiciaires, Anne d’Aubrée suit les traces des entreprises qui ont décidé de tenter l’aventure.

L’idée principale du mécénat de compétence est de faire travailler les employés d’une entreprise pour une association plusieurs jours par an. Les sociétés qui se prêtent au jeu sont encore peu nombreuses mais ont nettement augmenté ces dernières années comme l’a mesuré Admical, une association regroupant les entreprises mécènes, et l’association Pro Bono Lab, spécialiste du mécénat de compétences.

Les résultats parviennent à la même conclusion : le mécénat de compétence est encore un phénomène nouveau et qui peut prendre des formes et des natures d’aide très diverses.
Un exemple-phare : la SNCF a en effet adopté les pratiques du mécénat de compétence. Depuis un an, 400 salariés sont partis en mission pour travailler avec 120 associations partout en France. Cette opération n’a pourtant pas été facile à mettre en place puisqu’il a fallu sélectionner les bons employés avec les bonnes compétences parmi quelques 250 000 salariés pour ensuite s’assurer que les compétences et les disponibilités de chacun correspondaient aux besoins de chaque association, comme le précise Marianne Eshet, déléguée générale de la Fondation d’entreprise SNCF.

Néanmoins, la mise en place d’un système de mécénat de compétence ne se fait pas toujours en douceur car le monde de l’association et le monde de l’entreprise ne fonctionnent pas avec les mêmes règles. Denis Bouchard, chef de mission mécénat de compétences à la Fondation d’entreprise EDF, suggère pour cela que les entreprises fassent davantage appel à des intermédiaires comme France Bénévolat, espace bénévole ou Unicité afin de mieux intégrer les bénévoles issus de sociétés.

Pour plus d’informations :
http://www.echos-judiciaires.com/le-mecenat-de-competences-essaie-de-se-frayer-un-chemin/

Sur le même sujet :
Lorsque les particuliers deviennent mécènes de projets culturels
Impact et évolutions du mécénat en France
Culture : de nouveaux moyens pour développer le mécénat culturel
La montée en puissance du mécénat populaire

Faciliter la gestion de projets impactant depuis 2011.
Optimy est le logiciel le plus orienté clients pour la gestion des projets de mécénat et de sponsoring.
Collectez les demandes, sélectionnez-les et gérez tous vos projets dans un outil unique et centralisé.

COMMENCER