Les festivals de musique, nouvelles cibles des sponsors : l’exemple de Rock en Seine

By août 22, 2014Sponsoring

Alors que certains pensent encore que le sponsoring est exclusivement réservé au sport, de plus en plus d’entreprises adhèrent au sponsoring de festivals musicaux. Dans son article du 13 août dernier publié dans Les Echos, la journaliste Martine Robert dresse le portrait du festival Rock en Seine, un festival qui a su attirer les partenaires dans un regain de popularité.

Le festival Rock en Seine qui se tiendra du 22 au 24 août au parc de Saint-Cloud près de Paris est désormais l’un des festivals d’été les plus populaires puisqu’il a accueilli pas moins de 118 000 spectateurs en un week-end pendant l’édition de 2013. Son succès lui vaut non seulement un rayonnement planétaire mais attise également l’intérêt de nombreuses entreprises. Ainsi, les partenaires se multiplient et de nouveaux logos sont apparus cette année aux côtés de ceux des sponsors traditionnels. Transavia, la compagnie low-cost d’Air France-KLM fait partie de ces nouveaux venus et a souhaité utiliser cette occasion pour atteindre un public multigénérationnel qui devrait atteindre les 120 000 personnes cette année.

François Missionier, le directeur du festival explique dans l’article comment ses relations avec les sponsors ont évolué depuis la création du festival en 2003. A l’époque, les organisateurs devaient aller démarcher eux-mêmes les agences de communications et les entreprises pour trouver des financements. Aujourd’hui la situation est renversée puisque ce sont les sociétés qui vont désormais à la rencontre des organisateurs. Par ailleurs, le festival Rock en Seine bénéficie de plusieurs avantages car il se déroule pendant une période propice aux lancements de campagne ou de produits et, qui plus est, en région parisienne où de nombreuses firmes ont leur siège social.

Au total, le sponsoring et le mécénat représentent 15 % du budget du festival qui est à hauteur de 6,5 millions d’euros. Mais alors que le festival Rock en Seine reste relativement privilégié en matière de financement, de nombreux festivals se tournent vers le sponsoring pour compenser des subventions publiques en baisse. Les Eurockéennes de Belfort en sont l’exemple-type. Organisé pour la première fois en 1989, ce petit festival du Territoire-de-Belfort était alors essentiellement subventionné par les pouvoirs publics. En comparaison, en 2013 ces subventions ne s’élevaient qu’à 13 % des recettes contre 21 % pour le sponsoring et le mécénat. Autre stratégie adoptée par un festival musical, celle des Francofolies de La Rochelle où chaque soirée est financée par une banque ou une marque.

Quoi qu’il en soit, le festival Rock en Seine est déjà un succès puisque tous les passes 3 jours ont été vendus deux mois avant l’ouverture du festival, ce qui devrait faire plaisir aux entreprises fidèles au festival telles que SFR, sponsor depuis 2005, Coca-Cola depuis 2004 ou encore Kronenbourg. Ce dernier est notamment un habitué des festivals de musique en France qu’il sponsorise en masse, notamment les plus connus comme le Hellfest, les Vieilles Charrues, le Printemps de Bourges, les Francofolies…

Pour plus d’informations :
http://www.lesechos.fr/journal20140813/lec2_industrie_et_services/0203699334240-rock-en-seine-profite-de-
sa-popularite-pour-faire-le-plein-de-sponsors-et-de-mecenes-1032634.php?75h3iPiSKxzGlyCU.99

http://www.20minutes.fr/culture/1191101-20130722-vieilles-charrues-deficitaires-pourquoi-festivals-dete-souffrent
http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Loisirs/Concerts-
spectacles/n/Contenus/Articles/2013/08/18/Les-festivals-de-musique-ont-entame-leur-mue-1581718

Sur le même sujet :
http://52.29.50.68/fr/quel-impact-pour-le-mecenat-culturel/
http://52.29.50.68/fr/bilan-perspectives-du-mecenat-culturel-2/
http://52.29.50.68/fr/le-mecenat-en-france-perturbe-en-2013/

Faciliter la gestion de projets impactant depuis 2011.
Optimy est le logiciel le plus orienté clients pour la gestion des projets de mécénat et de sponsoring.
Collectez les demandes, sélectionnez-les et gérez tous vos projets dans un outil unique et centralisé.

COMMENCER